icone de youtube Espace anciens élèves

Success stories

Le Cours Hôtelier de Besançon dispense chaque année à ses élèves des formations de Gouvernante, Réceptionniste et Majordome. A l'issue de leur formation et des 3 mois de stage minimum dans un établissement de qualité en France ou Monaco. Après l'examen final, de nombreuses opportunités d'emploi s'offre aux jeunes diplômés. Voici quelques-unes des plus belles success stories des élèves du Cours Hôtelier de Besançon !

Le témoignage de Guillaume Poireau , ancien élève au Cours Hôtelier de Besançon

Guillaume Poireau

Gouvernant | Bristol*****

Je suis rentré au Cours Hôtelier de Besançon en 2017, pour résumer cette année je peux dire que c’est une école qui est rigoureuse dans laquelle il est important de se remettre en question si l’on veut réussir. On ne se rend pas bien compte de ce qu’il nous arrive lorsque nous y sommes mais une fois sorti, tout ce que l’on nous a dit prend plus de sens. C’est une année intensive qui n’est pas facile en tous points mais durant laquelle on apprend beaucoup sur soi. Je crois que l’important n’est pas d’être le meilleur mais de savoir évoluer et s’analyser pour sans cesse s’améliorer. Après le Cours Hôtelier je suis parti à Paris et travaille maintenant au Bristol***** en tant que Gouvernant. Guillaume Poireau – ancien élève de l’année 2017-2018

Le témoignage de Corinne Veyssière, ancien élève au Cours Hôtelier de Besançon

Corinne Veyssière

Gouvernante Générale | Sheraton Paris Airport hôtel and conférence center

Le Cours Hôtelier de Besançon, c’est l’école de la vie !!! Cet établissement renommé vous transmet les valeurs techniques et humaines du métier de gouvernant(e) mais aussi la rigueur, la discipline, le savoir-être. Lorsqu’on débute sa carrière et que l’on doit manager des équipes qui ont une expérience professionnelle de plus 30 ans de métier, cette rigueur et ce savoir qui nous ont été transmis durant 9 mois sont la clef de voute vers la réussite, la transmission et l’excellence. Cette formation m’a ouverte les portes de divers hôtels de luxe en France : l’hôtel Royal à Evian, l’hôtel Prince de Galles à Paris mais aussi à l’étranger l’hôtel Méridien Bahreïn. Je suis fière de dire qu’aujourd’hui que j’exerce un métier passion et grâce à ce vécu, je suis aujourd’hui Gouvernante Générale dans un hôtel du plus grand groupe mondial hôtelier. Ce socle de formation qui m’a été donné par l’école et mes mentors, mon engagement envers mon métier me permettent aujourd’hui d’être également la Présidente Nationale de l’Association des Gouvernantes Générales de l’hôtellerie (AGGH) et de participer à l’organisation du concours MOF « Un des meilleurs ouvriers de France Classe Gouvernante des services hôteliers ». N’oublions pas que chaque personne est acteur de sa formation !!! Corinne Veyssière Gouvernante Générale Sheraton Paris Airport hôtel and conférence center Présidente Nationale AGGH

Le témoignage de Caroline Monnier, ancien élève au Cours Hôtelier de Besançon

Caroline Monnier

Réceptionniste-Caissière | Paul Bocuse

Si je devais donner un mot pour décrire le Cours Hôtelier de Besançon, je dirais que c’est « l’école de la vie». Ça a été pour moi une année intensive et très formatrice. Je sortais tout juste d’un Baccalauréat ES lorsque je me suis présentée au Cours Hôtelier et cette école a su en très peu de temps me préparer à la rigueur recherchée dans le milieu professionnel. Je ne cache pas que c’est une année difficile durant laquelle il faut se remettre en question mais tout ce que l’on nous inculque prend forme par la suite sur le terrain. La formation est complète et ouvre les portes à de belles opportunités dans des établissements renommés. J’ai effectué mon stage de fin d’année au Restaurant Paul Bocuse à la suite duquel on m’a proposé un poste de Réceptionniste/caissière en CDI, que j’ai accepté.

Le témoignage de Thierry Perrot , ancien élève au Cours Hôtelier de Besançon

Thierry Perrot

Regional General Manager | InterContinental Hotels Group | Sultanate of Oman

Le Cours Hôtelier de Besançon m'a permis d'acquérir les fondations et d'embrasser ma carrière d'hôtelier. J'y ai appris les valeurs qui m'ont permis de réussir dans l'hôtellerie de chaîne de luxe à savoir : respect, discipline, humilité, posture, présentation irréprochable, langage, intégrité, pugnacité, sens du détail. J'ai appris à "mettre mon point dans la poche" comme me le disait Madame Cheval. Mon stage Juin 1981 à Genève m'a ouvert les portes de la Chaîne Intercontinental avec qui j'ai gravi les échelons de Réceptionniste à aujourd'hui Directeur Régional du Sultanat d'Oman où je supervise 7 hôtels de la chaîne. J'ai eu la chance de m'occuper de têtes couronnées, chefs d’États, dignitaires, CEOs et clientèles d'horizons différents. Mais les expériences les plus enrichissantes restent les rencontres à travers mes promotions sur 3 continents, 10 pays qui m'ont permis de découvrir des cultures très différentes, à m'adapter et sans cesse trouver des solutions pertinentes et « relevantes » répondant à la clientèle, aux propriétaires et aux besoins de performance et d'expansion du Groupe InterContinental. Du premier jour en adéquation avec cette idée que je me fais de l'hôtellerie je vis mon rêve d'Hôtelier grâce au Cours Hôtelier de Besançon qui m'a permis il y a près de 40 ans de mettre le pied à l'étrier.

Le témoignage de Gautier Caille, ancien élève au Cours Hôtelier de Besançon

Gautier Caille

Majordome | Yacht de croisière de la compagnie Ponant

J’ai suivi la formation avec l’option Majordome au Cours Hôtelier en 2016-2017. Après 9 mois de formation et de mise en pratique, j’ai fait mon stage au Domaine de Manville, un magnifique hôtel 5* en Provence en tant que majordome. J’ai beaucoup appris avec des anciens élèves, dont la gouvernante générale. Suite à cela, j’ai rejoint la Mourra 5* à Val d’Isère où j’étais Majordome Junior avant d’être en charge d’un luxueux chalet de 450m². Un client m’a proposé de travailler dans sa propriété secondaire située entre Juan-les-Pins et Antibes pendant l’été. J’y ai retrouvé une gouvernante qui avait également été au Cours Hôtelier. Actuellement, je suis majordome sur un yacht de croisière de la compagnie Ponant et chaque jour est un nouveau voyage aux quatre coins du monde. Le Cours Hôtelier de Besançon, c’est avant tout des valeurs : rigueur, sens du service, minutie, persévérance ; mais c’est aussi une grande famille qui s’entraide, se conseille et partage.

Le témoignage de Morgane Sanchez, ancien élève au Cours Hôtelier de Besançon

Morgane Sanchez

Assistante gouvernant général | Eden Rock – St Barths

Après un Baccalauréat général en 2009 et quelques années passées à suivre plusieurs formations et activités professionnelles différentes, j’ai découvert le Cours hôtelier de Besançon. Cette prestigieuse école qui m’était auparavant complétement inconnue m’a plongé dans ce qui fait aujourd’hui mon cheval de bataille, l’hôtellerie de luxe. N’ayant aucun antécédant par le passé dans ce domaine de métier, tout fut nouveau pour moi et cela a été une réelle et complète immersion dans ce monde si particulier mais pourtant si passionnant qu’est l’univers de l’hôtellerie. Sur l’année 2013/2014, j’ai donc passé 9 mois de formation plus qu’intensifs mais tellement singuliers que j’en suis ressortie transformée mais plus que prête à affronter ce nouveau monde qui s’ouvrait à moi. J’ai été envoyée pendant 5 mois à Monaco, à l’hôtel Monte-Carlo Beach en stage gouvernante, cela a été un réel tremplin et une aide considérable pour que ma formation soit complète et la finalité fut l’obtention du diplôme de « Réceptionniste-Gouvernante ». A partir de là, tout s’est enchainé très rapidement ; j’ai évolué pendant 2 ans dans différents et magnifiques hôtels sur Courchevel et Méribel l’hiver, à l’hôtel le Kilimandjaro et le Kaïla, puis entre ces 2 périodes, au Grand Hyatt hôtel Martinez à Cannes. Cette période a été pour moi très formatrice et m’a appris l’efficacité et la polyvalence sur des structures d’établissements bien différentes. Par la suite, ayant soif de découvertes, je me suis envolé pour les Caraïbes, où j’ai pris poste en qualité de gouvernante polyvalente au sein de l’Eden Rock – St Barths pendant une année. Cette expérience fut plus que particulière car j’ai dû transposer ce que j’ai appris au niveau des critères et exigences du milieu du luxe avec le cadre caribéen et la clientèle de villégiature qui tend plus sur de la légèreté et de la simplicité. Travailler dans cette atmosphère a été un plaisir et une magnifique opportunité. J’ai finalement évolué en tant qu’assistante gouvernant général et c’est actuellement le poste que je remplis depuis 2 ans. En prenant du recul, je me dis que sans cette école, je ne serais pas là où je suis actuellement. Ce fut un privilège d’avoir pu évoluer dans une école tel que le Cours Hôtelier de Besançon. Cela nous apprend les valeurs de l’hôtellerie de luxe mais pas seulement. La polyvalence, la détermination et le dépassement de soi sont les maîtres mots qui règnent en son sein. Cela peut paraître intense et insurmontable par moment, mais tout ceci est fait pour nous emmener là où nous seuls serions certainement incapables d’aller. Cette formation nous ouvre des portes dorées dans ce monde captivant qu’est l’hôtellerie et l’opportunité de pouvoir évoluer au sein de très belles maisons. Si ces 9 mois étaient à refaire, je les referais sans hésitation car ce n’est pas seulement une évolution professionnelle qui nous attends à la clé mais aussi une autre façon de penser et un nouveau mode de vie. Morgane Sanchez, session 2013-2014

Nos partenaires